TERRE CELTE

Paroles et musique Benoit Albert Claude

Terre Celte

 

Sénon, ventre fertile, Ma tendre terre d’argile,

Je marche là en ton sein, mes pas foulent tes chemins,

J’aime sentir tes caresses quand mon corps y paresse.

m’arrêter dans le vent, au beau milieu des champs.

Soulaire sur mes cheveux, près des bois mystérieux,

Immobile, l’esprit claire, je m’unis à ma terre.

 

REFRAIN

Terre Celte des origines, des vénus anciennes

je bois à la source de tes joies et tes peines

contes-moi ton histoire, contes-moi tes secrets

une ode, qu’un troubadour, un jour me chanterait

 

j’écoute, les arbres dansent avec grande élégance

tes sons doux y murmurent un air pur de nature

toutes tes chansons de gestes gravées aux bois des hêtres

Ta belle mélopée s’élève de ta forêt

des âmes végétales aux matières minérales

dans le brame du cerf, le vol des éphémères

 

REFRAIN

Terre Celte des origines, des vénus anciennes

je bois à la source de tes joies et tes peines

contes-moi ton histoire, contes-moi tes secrets

une ode, qu’un troubadour, un jour me chanterait

 

Déesse des premiers âges, Tu t’écoule sauvages. 

En méandre sur les pierres, le long de la lisière

ta si, mélodieuse eau, qui s’étire en ruisseau

me voici sous ton charme, souffle et sève de l’âme

feuilles, écorce, fleurs et fruit, terre, futaie et taillis

je m’enracine, renaît en terre de Brannay.

 

REFRAIN

Terre Celte des origines, des vénus anciennes

je bois à la source de tes joies et tes peines

contes-moi ton histoire, contes-moi tes secrets

une ode, qu’un troubadour, un jour me chanterait