Le principe de désunion

PAROLES ET MUSIQUE (BENOIT ALBERT CLAUDE)

Ma mie de Grace ne mettons

Plus nos deux vies à l'unisson

Dans la même demeure

Nous l'avons tant tant essayer

que notre bonheur l’a payé

Qu'aujourd'hui, il en meurt

Pourquoi vouloir s’épouser

Pour s’en trouver tout hébété

Comme après un orage

Ma mie signons de nos deux noms,

Le principe d'une désunion

Pour que dure le voyage


 

J'ai l'honneur de ne pas prendre toujours ta main

Laissons-nous libre d’ensemble vivre sur le chemin


 

Tous nos jours, toutes nos nuits

dans note maison à crédit

Qui nous laissent sur la paille

Le duvet de notre édredon

est plein de nos obligations

Notre couple en tressaille

Lorsqu'on se tue à travailler

En rêvant de s’embourgeoiser

On oublie l'essentiel

Les mots d'amour, le plaisir

Les regards tendres, les sourires

S'échappent de notre ciel

J'ai l'honneur de ne pas prendre toujours ta main

Laissons libre d'ensemble vivre sur le chemin


 

On s'est perdu dans la colère

À vouloir que l'autre nous sert

Toujours plus de preuves

Qu’il se mette au diapason

Au garde-à-vous, à l’abandon

De nos chaînes si neuves

Que notre liaison soit sincère

Qu'elle se vivent dans l'éphémère

Puis demain quel renaisse

Peu importe les jugements

Jamais notre amour ne nous ment

Sous toutes nos caresses.


 

J'ai l'honneur de ne pas prendre toujours ta main

Laissons-nous libre d'ensemble vivre sur le chemin

ALBUM SANS ARRANGEMENT.jpg